Tribune

Conférence des écrivains africains pour le développement des langues africaines

Le 19 mars 2019
La huitième Conférence annuelle des écrivains africains "Africa Century International African Writers Conference (ACIAWC)" se tiendra le 7 novembre 2019 en Afrique du Sud au sein du campus Muckleneuk de l'UNISA (University of South Africa). Le thème de la conférence: «L’Afrique écrit en langues maternelles: vers une justice sociale, politique, patrimoniale et culturelle». La date limite de soumission des présentations est fixée au 23 septembre 2019.

A l'occasion de la célébration de l’année internationale des langues autochtones de l’UNESCO, les poètes, critiques littéraires, praticiens des langues africaines et historiens de toute l’Afrique, de la diaspora et du monde sont invités à soumettre leur présentation entre le 25 février et le 23 septembre 2019 en vue de la conférence qui aura lieu en Afrique du Sud le 7 novembre 2019.

Conférence annuelle des écrivains africains sur les langues africaines

En effet, chaque année, ces acteurs se rencontrent pour explorer le rôle des écrivains dans la société et espèrent influencer les débats en cours sur les langues et l'identité africaine, la culture, le patrimoine et la valorisation des valeurs africaines.

Ecrire et lire en langues africaines pour un développement durable.

Le thème de la conférence pour 2019 est la suite de celui de l'année dernière (2018) qui portait sur "Unifier l'Afrique: écrire et lire les langues africaines". Les présentations ont porté sur le rôle de la langue dans la société et sur la manière dont l’Afrique peut se développer de façon durable.

La conférence est conforme à la déclaration des Nations Unies (ONU) selon laquelle 2019 est l'année internationale des langues autochtones. L’ONU souhaite sensibiliser les personnes aux langues autochtones, non seulement pour aider les locuteurs natifs de ces langues, «mais aussi pour que les autres apprécient la contribution importante qu’ils apportent à la riche diversité culturelle de notre monde».

Intervenants conférence des écrivains africains

Le rôle des langues autochtones

Selon l'ONU, les langues jouent un rôle crucial dans la vie quotidienne des gens, non seulement en tant qu’outil de communication, d’éducation, d’intégration sociale et de développement, mais également en tant que dépositaire de l’identité unique de chacun, de son histoire culturelle, de ses traditions et de sa mémoire.

Malgré leur immense valeur, les langues du monde entier continuent de disparaître à un rythme alarmant. Les langues autochtones luttent pour leur survie dans le monde entier, car elles sont menacées de disparition.

L'extinction des langues africaines: stop à l’hémorragie

Des témoignages abondent sur la lente disparition des langues africaines sur le continent au profit des langues internationales que sont l’anglais, le français, l’espagnol auxquelles sont venues s’ajouter notamment le chinois. Nous avons tous besoin d'un système planétaire dans lequel toutes les langues devraient pouvoir vivre côte à côte. 

Selon les spécialistes, sur les 2000 langues indigènes connues à travers le continent, la plupart sont vouées à disparaître. Et le phénomène s’accélère de jour en jour au sein des pays abritant des peuples dits minoritaires.
 
Les spécialistes sont formels: une génération suffit pour cesser de transmettre une langue maternelle et perdre cet héritage. Dans ce contexte Afrikaniti propose des cours de langues africaines à distance dans le monde entier.

Langues africaines: outils de développement

L'utilisation des langues autochtones en Afrique peut aider à mettre fin à l'aliénation que vivent habituellement les locuteurs de langues africaines, elle peut aider à autonomiser les communautés et à combler les lacunes dans les institutions d'apprentissage, rapprochant ainsi l'idéal d'une société décolonisée. Le principal d'entre eux est l'idéal de la construction d'une nation.

Pour favoriser le développement durable, les locuteurs de langues autochtones doivent avoir confiance en eux et améliorer leur estime de soi. La langue est également liée à la réduction de la pauvreté.

Intervenante sud africaine à la conférence des écrivains africains

Des philosophes africains tels que Hountondji ont fait valoir que les Africains seraient inefficaces s'ils continuaient à penser et à utiliser uniquement les langues occidentales. Les Africains ont besoin de penser dans leurs propres langues pour être efficaces.

Les sous-thèmes de la conférence des écrivains africains

Les présentations de la conférence peuvent inclure, sans toutefois s'y limiter, les sous-thèmes suivants:

  • Littérature pour enfants et langues autochtones africaines
  • Le rôle des langues autochtones et la construction de la nation
  • Le rôle des langues autochtones dans le développement économique et la durabilité
  • Harmonisation des langues africaines autochtones
  • Les écoles et l’utilisation des langues autochtones
  • La question de la langue, de la culture, des croyances et de la terre
  • L’influence de la langue, de la culture et du patrimoine sur la lutte contre les inégalités de genre
  • Le rôle de l'écrivain africain dans la société

Les présentateurs potentiels devraient, s'il vous plaît, soumettre des propositions de chapitres ou des résumés de 200 à 300 mots avec une courte notice biographique, ainsi que leurs coordonnées.

Envoyez vos résumés de présentation (MS Word) et demande à: info@writeassociates.co.za pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet Africa Century International African Writers Conference.

Img newsletter
Restez informé
Inscrivez-vous gratuitement pour suivre les aventures d’Afrikaniti et recevoir par email nos offres de cours, nouveautés, recettes, bons plans, astuces et « secrets de grands-mères ». Vous pourrez vous désinscrire à tout moment via les liens en fin de mail.