Langues du Sénégal

Langues du Sénégal

Wave light

Les langues parlées au Sénégal sont au nombre de 38 langues individuelles. Contrairement à un grand nombre de pays africains dont certaines langues sont éteintes, toutes les langues sénégalaises sont encore vivantes: 3 ont le statut de langue institutionnelle, 18 continuent à se développer, 7 sont considérées comme vigoureuses, 8 sont menacées de disparition et 2 sont en train de mourir.

Picto cuisine
Cuisine sénégalaise

La cuisine sénégalaise est riche et populaire au point...
Découvrir

Les langues les plus parlées au Sénégal

Le Sénégal a officiellement 25 langues nationales, dont 6 sont des « grandes langues » utilisées au quotidien par de nombreux Sénégalais.

Selon l’article 1 de la Constitution de 2001, le Français est considéré comme la langue officielle du Sénégal. C'est un paradoxe quand on sait que le français est maîtrisé par seulement 37% de la population. Les Sénégalais parlent surtout wolof, ou une autre langue sénégalaise.

Les langues les plus parlées au Sénégal en fonction du nombre de locuteurs sont :

  • Wolof:  parlé par plus de 5,2 millions de personnes
  • Français:  langue officielle avec plus de 4,3 millions d’utilisateurs
  • Pulaar:  parlé par plus de 3,5 millions de personnes
  • Sérère:  parlé par plus de 1,4 million de personnes

Répertoire des langues du Sénégal

Nous avons regroupé ci-dessous les 38 langues parlées au Sénégal. Afin de faciliter la consultation du répertoire, les langues sont classées par ordre alphabétique. Pour chaque langue, nous avons indiqué la région où la langue est parlée, le nombre de locuteurs, le statut et les noms alternatifs ou dialectes.

 

Badyara: langue parlée au Sénégal dans les régions de Kolda et de Tambacounda. Nombre de locuteurs: environ 2100 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue menacée de disparition. Noms alternatifs: Badian, Badjara, Badjaranké, Bajara, Bigola, Gola, Kanjad, Pajade, Pajadinca, Pajadinka.

Bainouk-Gunyaamolo: langue parlée au Sénégal dans les régions de Sédhiou, de Ziguinchor, de Dakar, de Kaolack, de Kolda et de Tambacounda. Nombre de locuteurs: environ 30000 personnes (recensement de 2013). Statut: langue menacée de disparition. Noms alternatifs: Bagnoun, Bainuk, Banhum, Banyuk, Banyum, Banyun, Banyung, Elomay, Elunay, Guñuun Ñuñ. Dialectes: Gujaaxet, Gunyamoolo.

Bainouk-Samik: langue parlée au Sénégal dans la région de Casamance. Nombre de locuteurs: environ 1850 personnes (source: J. Leclerc 2006). Statut: langue menacée de disparition.

Balanta-Ganja: langue parlée au Sénégal dans la région de Sédhiou. Nombre de locuteurs: environ 96000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Autres noms: Alante, Balanda, Balant, Balante, Ballante, Bélante, Brassa, Bulanda, Fjaa, Fraase. Dialectes: Fganja (Ganja), Fjaalib (Blip).

Bandial: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 13000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Autres noms: Banjaal, Eegima, Eegimaa, Endungo, Jóola Banjal. Autonyme: Gubanjalay. Dialectes: Affiniam, Bandial, Elun (Hulon, Kujireray, Kuluunaay).

Bayot: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 19000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue vigoureuse. Noms alternatifs: Baiot, Baiote, Bayotte. Dialecte: Essin.

Crioulo Haute-Guinée: langue parlée au Sénégal dans les régions de Ziguinchor et de Kolda. Nombre de locuteurs: environ 30000 personnes (source: Biagui et Quint 2013). Statut: langue de communication. Autres noms: Casamançais, Créole afro-portugais de Casamance, Créole casamançais, Kriulo, Kriyol, créole portugais. Dialectes: Cacheu-Ziguinchor créole.

Ejamat: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 2230 personnes (source: SIL 2006). Statut: langue menacée de disparition. Noms alternatifs: Ediamat, Feloup, Felup, Felupe, Floup, Flup, Fulup.

Français: langue parlée au Sénégal par 4,3 millions de personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue officielle selon l’article 1 de la constitution.

Fulah: population totale de toutes les langues Fulah: 28 millions. Langues Fulah: Fulfulde  de l’Adamaoua (Cameroun), Fulfulde Bagirmi (Tchad), Fulfulde Borgu (Bénin), Fulfulde du Centre-Est du Niger (Niger), Fulfulde Maasina (Mali), Fulfulde Nigérian (Nigéria), Pulaar, Pular (Guinée), Fulfulde Ouest Niger (Niger).

Gusilay: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 18000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue vigoureuse. Noms alternatifs: Gusiilaay, Gusiilay, Gusilaay, Kusiilaay, Kusilay.

Hassaniyya: langue parlée au Sénégal dans les régions de Matam et de Saint-Louis. Nombre de locuteurs: environ 162000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue dispersée. Noms alternatifs: Hasaniya, Hasanya, Hassani, Hassaniya, Klem El Bithan.

Jalunga: langue parlée au Sénégal dans la région de Kédougou. Nombre de locuteurs: environ 10000 personnes (source: NTM 2007). Statut: langue vigoureuse. Autres noms: Dialonké, Djallonke, Dyalonke, Jalonké, Jalunga Xuwiina, Jalungas, Yalunka, Yalunke.

Jola-Fonyi: langue parlée au Sénégal dans les régions de Sédhiou et de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 340000 personnes. Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Diola, Diola-Fogny, Dyola, Jola, Jola-Fogny, Joola, Kujamataak, Kújoolaak kati Kúfooñaak, Yola. Dialectes: Buluf, Kombo, Kalounaye, Narang.

Jola-Kasa: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 45100 personnes (recensement de 2007). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Bácuki, Casa, Diola-Kasa, Jóola-Kasa, kújoolowaay-kaasa. Dialectes: Ayun, Esulalu (Esuulaalur, Mlomp Sud, Oussouye), Fluvial, Huluf, Selek, Bliss (Niomoun).

Karon: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 9600 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue vigoureuse. Noms alternatifs: Jola-Karone, Kaloon, Karone, Karoninka, Kouloonaay, Kulonay. Autonyme: Kuloonaay.

Kerak: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 15000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue vigoureuse. Noms alternatifs: Her, Keerak, Keeraku.

Kobiana: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 500 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue presque éteinte. Noms alternatifs: Buy, Cobiana, Guboy, Uboi.

Kuwaataay: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 7200 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Nom alternatif: Kwatay.

Laalaa: langue parlée au Sénégal dans les régions de Tambacounda et de Thiès. Nombre de locuteurs: environ 14000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue vigoureuse. Noms alternatifs: Lala, Lehar, Serer.

Mandingue: langue parlée au Sénégal dans les régions de Kolda, de Sédhiou et de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 669000 personnes (source: J. Leclerc 2006). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Mande, Manding, Mandingo, Mandingue, Mandinque et Socé.

Mandjak: langue parlée au Sénégal dans les régions de Sédhiou et de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 121000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Autres noms: Kanyop, Majak, Mandjaque, Mandyak, Manjaaku, Manjaca, Manjack, Manjaco, Manjak, Manjaku, Ndjak. Dialectes: Bok (Kabok, Sara, Teixeira Pinto, Tsaam, Ubok), Aime-Utsia (Baraa, Kalkus), Cur (Churo), Lund (Ulund), Yu (Pecixe).

Malinké Occidental: langue parlée au Sénégal dans les régions de Kédougou et de Tambacounda. Nombre de locuteurs: environ 1,3 million (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Malinka, Maninkakan Occidental, Maninga, Maninka, Maninka-occidental, Maninkakan, Maninkaxan, Malinké occidental. Dialectes: Jahanka (Diakhanke, Diakhonké, Diakkanke, Jahanque, Jahonque, Jaxanka, Kyakanke).

Mankanya: langue parlée au Sénégal dans les régions de Sédhiou et de Ziguinchior. Nombre de locuteurs: environ 34000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Autres noms: Bola, Mancagne, Mancang, Mancanha, Mankaañ, Mankanha, Uhula. Dialectes: Uhula, Uwoh.

Ménik: langue parlée au Sénégal dans la région de Kédougou. Nombre de locuteurs: environ 2500 personnes (source: NTM 2015). Statut: langue en développement. Autres noms: Bande, Basari du Bandemba, Bedik, Budik, Manik, Münik, Onik, Tandanke, Tenda, Tendanke.

Mlomp: langue parlée au Sénégal dans la région de Ziguinchor. Nombre de locuteurs: environ 6200 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue menacée de disparition. Noms alternatifs: Gulompaay, Mlomp du Nord.

Ndut: langue parlée au Sénégal dans la région de Thiès. Nombre de locuteurs: environ 43000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Nom alternatif: Ndoute.

N'ko: langue éparpillée au Sénégal. Statut: langue secondaire, mélange de langues mandées: Bamanankan, Maninkakan oriental, Jula et Mandinka.

Noon: langue parlée au Sénégal dans la région de Thiès. Nombre de locuteurs: environ 32900 personnes (recensement de 2007). Statut: langue en développement. Autres noms: Non, None, Sérère, Sérère du Midi. Dialectes: Padee, Cangin, Saawii.

Oniyan: langue parlée au Sénégal dans les régions de Kédougou et de Tambacounda. Nombre de locuteurs: environ 15000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Ayan, Basari, Bassari, Biyan, Onian, Onéyan, Tenda Basari, Wo. Dialectes: Ane, Këd, Oxalac.

Paloor: langue parlée au Sénégal dans la région de Thiès. Nombre de locuteurs: environ 12000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue menacée de disparition. Autres noms: Falor, Palar, Palor, Sérère, Siili, Siili-Mantine, Siili-Siili, Waro. Dialectes: Kajor, Ba'ol.

Pulaar: langue parlée au Sénégal par 3,5 millions de personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Peul, Peulh, Pulaar Fulfulde. Dialectes: Toucouleur (Fulbe Jeeri, Haalpulaar, Pulaar, Tokilor, Tukolor, Tukulor), Fulacunda (Fulakunda, Fulkunda).

Pular: langue parlée au Sénégal à Dakar et dans la région de Sédhiou. Nombre de locuteurs: environ 150000 personnes (source : J. Leclerc 2006). Statut: langue dispersée. Noms alternatifs: Fouta Dyalon, Fullo Fuuta, Futa Fula, Futa Jallon, Fuuta Jalon.

Saafi-Saafi: langue parlée au Sénégal dans la région de Thiès et de Dakar. Nombre de locuteurs: environ 200000 personnes (recensement de 2012). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Saafen, Saafi, Safen, Safi, Safi-Safi, Sereer Saafen, Serer-Safen, Serere-Saafen. Dialectes: Boukhou, Sebikotane, Sindia, Hasab, Diobass.

Serer-Sine: langue parlée au Sénégal dans les régions de Diourbel, de Fatick, de Kaffrine, de Kaolack, de Thiès et de Saint-Louis. Nombre de locuteurs: environ 1,4 million de personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue en développement. Noms alternatifs: Seex, Sereer, Sérère, Serer-Sin, Serrer, Sine-Saloum, Sinus-sinus, Sérère-Sinus. Dialectes: Segum, Fadyut-Palmerin, Sinus, Dyegueme (Gyegem), Niominka.

Soninké: langue parlée au Sénégal dans la région de Kolda, de Matam et de Tambacounda. Nombre de locuteurs: environ 281000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue vigoureuse. Noms alternatifs: Sarakole, Sarakolle, Sarakule, Sarakulle, Sarangkolle, Saraxuli, Sérahule, Soninkanxanne. Dialectes: Kinxenna. Classification: Niger-Congo, Mandé, Ouest, Nord-Ouest, Soninké-Bobo, Soninké-Boso, Soninké.

Wamey: langue parlée au Sénégal dans la région de Kédougou. Nombre de locuteurs: environ 21000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue menacée de disparition. Noms alternatifs: Conhague, Coniagui, Koniagui, Konyagi, Wamei.

Wolof: langue parlée au Sénégal et épandue dans tous les pays. Nombre de locuteurs: environ 5,2 millions de personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue d’éducation. Noms alternatifs: Ouolof, Volof, Walaf, Waro-Waro, Yallof. Dialectes: Baol, Cayor, Dyolof (Djolof, Jolof), Lebou (Lebu), Jander.

Xasonga: langue parlée au Sénégal dans la région de Tambacounda. Nombre de locuteurs: environ 10000 personnes (source: J. Leclerc 2015). Statut: langue menacée de disparition. Noms alternatifs: Kasonke, Kasso, Kasson, Kassonke, Khasonke, Xaasonga, Xaasongaxango, Xasongo, Xasonke.

 

Pour en savoir plus sur les cours de langues